Campagne betteravière

Suivez l’évolution et les nouvelles des campagnes actuellement en cours.

Le contenu est mis à jour donc n’hésitez pas à revenir régulièrement pour suivre son évolution.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Actualités

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Réglements & accords

Notre association de Planteurs

Elle a été créée en 2009 à l’initiative de la Fédération des Betteraviers Wallons RT (Fédé RT) et le Comité de Coordination des Planteurs de Betteraves du Hainaut-ISCAL (Comité Ht-IS), qu’elle regroupe.

Ces deux associations représentent respectivement les agriculteurs wallons livrant leurs betteraves à la Raffinerie Tirlemontoise (RT)et à ISCAL Sugar (IS).

Cartes Belgique Wallonie

La betterave en wallonie

Tout commence en 1812 au quai St Léonard à Liège, avec la construction de la première sucrerie industrielle. Durant les décennies qui suivent, plusieurs sucreries voient le jour en Wallonie. Mais c’est entre 1850 et 1880 que l’industrie sucrière démarre réellement, avec la construction de nombreuses usines en Hainaut et en Hesbaye. Ainsi, si on recensait 119 ha de betteraves en Hesbaye en 1846, on en compte 5251 en 1910 !

Réglements & accords

Réglements & accords

Le secteur betteraves-sucre a une longue tradition de négociation entre betteraviers et sucriers. Les premiers accords interprofessionnels ont été conclus autour de 1920. Ces accords s’inscrivent dans un cadre légal. Le règlement Européen prévoit que les organisations betteravières et les sucriers concluent des accords interprofessionnels qui fixent les normes qualités et les conditions d’achat.

Envie de recevoir les nouvelles ?

Vous souhaitez suivre l’actualité et les informations concernant le secteur de la betteraves-sucre ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles.

En introduisant vos coordonnées et en cliquant sur envoyer, vous acceptez nos conditions.